Sous-domaine ou dossier : quelle méthode choisir ?

30 Jan
dossier vs sous domaine

Sous-domaine ou dossier : quelle méthode choisir ?

Lorsqu’on débute un site un peu complexe avec différentes catégories (langue, cloisonnements, agences…), la question de la localisation des pages se pose. Doit-on utiliser un sous-domaine ou un dossier ? D’après Google, l’un et l’autre sont pris en compte de la même manière par l’algorithme. Pourtant, une étude récente (en anglais) montre que les dossiers seraient “mieux pris en compte” offrant ainsi un “bonus” auprès de Google. Il en résulterait une amélioration du positionnement sur le moteur de recherche, apportant son lot de visiteurs supplémentaires. Voyons ce qu’il en est vraiment.

Ce que dit l’étude sur la différence entre sous-domaine et dossier

Si on suit les résultats donnés par Sistrix.com, la migration d’un sous-domaine vers un dossier améliorerait la visibilité du nom de domaine principal dans les résultats des moteurs de recherche. En l’occurrence, basculer jobs.monster.co.uk vers monster.co.uk/jobs offrirait une visibilité quasiment décuplée.

sous dossier vs dossier monster.co.uk
Evolution de la visibilité entre le sous-domaine jobs.site et le dossier site/jobs (vu sur https://www.sistrix.com/blog/subdomains-vs-subdirectories/)

L’étude montre la même chose pour différents autres gros sites qui ont fait la même chose que monster.co.uk. L’auteur pondère tout de même ses propos en disant que la migration d’un sous-domaine vers un dossier sur ces sites était accompagnée d’autres modifications graphiques, d’optimisations

On fait dire ce qu’on veut aux études

C’est une grande passion des scientifiques : faire dire ce qu’ils veulent aux résultats d’études. En effet, une courbe peut-être interprétée de différentes façons en fonction du message que l’on veut faire passer. C’est la même chose avec les études SEO. Ici, on pourrait être tenté de se dire qu’il faut utiliser un dossier et que, par magie, on obtiendra de nombreux visiteurs (comparativement à une installation sur un sous-domaine).

Heureusement, l’auteur met un bémol important, à savoir que cette migration a induit d’autres modifications tant dans la structure que dans le design.

Finalement, non, migrer un sous-domaine vers un dossier n’améliorera pas toujours votre SEO. Et, vous l’aurez deviné, cela dépend des cas. Comme en médecine, chaque patient est unique, et c’est la même chose en référencement naturel.

Pourquoi, dans l’étude, la visibilité est-elle accrue ?

Monster.co.uk est un site d’annonces d’emplois. Le dossier actuel /jobs/ rassemble les annonces d’emploi. Pourquoi diable aller installer un sous-domaine et un nouveau moteur de site alors que les annonces d’emplois sont le coeur du site ? Rappelons qu’un sous-domaine est considéré comme un “sous site”, et donc une sorte de site indépendant (d’ailleurs, vous déclarez une nouvelle propriété dans la search console de Google).

En rétablissant l’ordre logique des choses (à savoir lier ses annonces d’emplois sur le site principal), Monster.co.uk ajoute un certain nombre de pages pertinentes à son site. Cet ajout est doublé d’un nouveau maillage interne, d’une nouvelle structure et de nouveaux contenus. Google met en relation ces nouvelles pages avec les autres pages du domaine principal et trouve cela plus pertinent (pas vous ?).

Finalement, sous-domaine ou dossier pour un site neuf ?

Vous faites un peu ce que vous voulez. Le tout est que cela reste pertinent vis-à-vis de l’internaute (et ça le restera du point de vu de Google). Ainsi, nous avons des exemples de sociétés qui utilisent un sous-domaine pour y installer un blog ; un sous-domaine pour rassembler toutes les agences de la marque ; un sous-domaine pour des accès privés. De notre côté, nous utilisons les dossiers pour travailler nos silos, pour le multilingue (/fr/, /en/, /es/…).

Et vous, quelle solution utilisez-vous ?

Répondre à l'article :

You can add images to your comment by clicking here.