Nouveautés dans l’indexation des sites mobiles : comment s’adapter ?

Nouveautés dans l’indexation des sites mobiles : comment s’adapter ?

Indexation site mobileLes modifications d’algorithmes sont fréquentes chez Google et elles sont souvent orientées dans un sens qui améliore l’expérience des utilisateurs aux dépens des développeurs et propriétaires de sites. C’est le cas pour l’annonce de Google à propos de la disparition du logo “mobile friendly” des SERPs ainsi que le déclassement des sites utilisant les pop-up intrusifs.

Ces changements ont de grandes implications surtout pour les sites qui font le gros de leurs bénéfices grâce aux publicités.

Suppression de l’étiquette “mobile friendly”

Mobile friendlyLe 23 août 2016, Google a annoncé qu’il allait supprimer la mention “Site mobile” ou “mobile friendly” dans les SERP.

Ce label instauré en 2014 afin de signaler aux utilisateurs les sites optimisés pour l’affichage sur mobile disparaîtra donc moins de trois ans après son lancement. Cette modification est due au fait que Google a constaté que 85% des résultats affichés sont conformes aux critères mobile friendly et que ce label ne faisait qu’encombrer la page des résultats de recherches.

Néanmoins, la classification des sites mobile friendly ne disparaîtra pas et ce critère continuera à être pris en compte dans le référencement et le ranking des sites sur les SERPs selon leur pertinence. Un site compatible mobile sera donc toujours mieux placé qu’un site qui ne l’est pas, d’où l’importance d’optimiser pour mobile les sites qui ne le sont pas encore.

Les outils de test de compatibilité resteront disponibles, ainsi que les indications dans la Search Console.

Le changement ne concernera donc que l’affichage de l’étiquette qui disparaîtra à une date que Google n’a pas encore précisée.

Pénalisation des sites mobiles utilisant des pop-up

À partir du 10 janvier 2017, les sites qui utilisent des interstitiels intrusifs seront pénalisés par Google. Dans une annonce officielle, Google a fait savoir que ces sites qui dégradent l’expérience de navigation des utilisateurs avec des interstitiels intrusifs qui masquent le contenu principal ou obligent à cliquer sur des call to action seront déclassés sur son moteur de recherche mobile.

Les pop-up pénalisés

pop-up mobileCette pénalisation des sites utilisant des pop-up par le moteur de recherche mobile de Google entre dans une démarche globale qui vise à améliorer le confort de navigation des usagers qui utilisent des mobiles.

Les pop-up qui seront pénalisés sont les pop-up intrusifs qui recouvrent toute la page ou une partie du contenu principal et qui sont affichés dès le chargement de la page, les pop-up autonomes que l’internaute doit fermer (souvent difficilement) pour accéder au contenu recherché et enfin les faux pop-up qui donnent l’illusion à l’internaute que le contenu n’est pas accessible, ce dernier pop-up est précisément la pratique la plus gênante et la plus désagréable rencontrée par les internautes mobiles et sont souvent utilisés pour forcer l’utilisateur à installer une application ou à se rediriger sur un autre site.

Les pop-up tolérés

Google a tenu compte de certaines obligations légales qui rendent l’utilisation de pop-up indispensables dans certains cas. Ainsi, les sites utilisant des pop-up de façon raisonnable et responsable ne seraient pas pénalisés, les pop-up tolérés sont :

  • Les pop-up intégrés pour répondre à une obligation légale comme l’avertissement de l’utilisation de cookies qui est obligatoire dans certains pays ou par la vérification de l’âge de l’internaute pour l’accès à certains cas comme l’achat d’alcools ou de contenu pornographique.
  • Les pop-up qui invitent à se connecter à un site dont le contenu n’est pas indexable.
  • Les bannières de taille raisonnable et que l’utilisateur peut facilement fermer.

 

Comment s’adapter ?

Cette modification de l’algorithme de Google entraînera des conséquences fâcheuses pour beaucoup de sites, surtout ceux qui comptent sur ces pop-up pour faire des bénéfices. Ils devront donc désormais choisir entre un bon ranking ou faire des bénéfices grâce à ces interstitiels. Mais cette pénalisation des pop-up intrusifs peut être vue par les développeurs comme une opportunité de penser plus à l’utilisateur et de favoriser le contenu.

Pour s’adapter à ces changements, garder un bon ranking sur Google tout en restant compétitifs et rentables, les sites doivent changer leur façon de penser leurs publicités et appels à actions. Il est possible de :

  • Supprimer les pop-up des sites, sauf s’ils sont intégrés pour répondre à des obligations légales comme la vérification de l’âge ou pour informer de l’utilisation des cookies.
  • Si ces pop-up sont la source de revenus du site, il est temps de penser à d’autres moyens de faire de l’argent, comme par exemple en favorisant le contenu, en intégrant des articles sponsorisés ou en intéressant l’internaute de façon ludique. Il faut chercher des solutions dans le contenu déjà existant sur le site.
  • Trouver des moyens de générer du clic et du revenu sans dégrader le confort de navigation de l’internaute  tout en optimisant le contenu pour mobile. Ces deux paramètres permettent de garder le site rentable et d’améliorer son ranking.
  • Associer les intérêts du client à ceux du site, faire en sorte que les deux aient à y gagner.

 

Répondre à l'article :

You can add images to your comment by clicking here.